Retour à la liste
  • Culture data

Les clés pour réussir votre acculturation data

19 juillet 2022

Acculturation data

L’acculturation data est le fondement d’une gouvernance réussie. La culture de la donnée est pourtant encore peu déployée au sein des entreprises françaises. En 2021, l’enquête de l’OMDE met en exergue que seulement 7 % des répondants ont structuré la culture data en interne et que 47 % des dirigeants possèdent des connaissances sur les données. Pourtant, c’est bien elle qui est in fine un levier de transformation et de croissance. Comment et pourquoi déployer la culture de la donnée ? Datasulting répond à ces questions :

Au sommaire 

  1. Qu’est-ce que l’acculturation data ?
  2. Pourquoi faut-il penser acculturation avant stratégie data ?
  3. Pourquoi la culture de la donnée est-elle importante ?
  4. Comment mettre en œuvre une acculturation data ?
  5. Quels sont les enjeux actuels et futurs en matière de gouvernance de données ?

Qu’est-ce que l’acculturation data ?

La culture de la donnée désigne un ensemble d’initiatives, de pratiques et d’actions de communication dont le but est d’accroître la maîtrise et la compréhension des données. L’enjeu est d’améliorer la maturité data d’une organisation.

Lorsqu’elle décide d’évoluer vers un modèle d’organisation data centric, une entreprise doit définir une stratégie qui soit soutenue, comprise et portée par l’ensemble de ses membres. 

Cette transition peut en revanche être difficile à mettre en œuvre. Le programme d’acculturation permet donc d’accompagner ce changement en maintenant une communication adaptée et régulière qui donne du sens aux équipes.

C’est également un moyen de les impliquer tout au long du projet. Plus les membres d’une entreprise seront acteurs de ce changement et plus celui-ci sera durable.

Pourquoi faut-il penser acculturation avant stratégie data ?

Définir sa stratégie d’entreprise peut s’avérer complexe. Si cette phase de réflexion est considérée comme critique, c’est principalement parce qu’elle conditionne la réussite future d’une entreprise. C’est pourquoi intégrer et penser l’acculturation data pour l’ensemble des équipes au moment de la définition de la stratégie est essentiel.

Le déploiement de la culture des données est également l’occasion d’identifier les acteurs d’une entreprise enclins à porter ce projet. En faisant de ces profils les premiers ambassadeurs de sa future stratégie data, une entreprise sera ainsi en mesure de limiter la résistance au changement des autres collaborateurs.

Pourquoi la culture de la donnée est-elle importante ?

Le succès des projets data tient principalement au niveau de maturité et de compétences d’une entreprise sur les sujets de la donnée. Ce seul constat suffit à expliquer l’importance de la culture data. 

La connaissance de la donnée

La culture de la donnée ne résulte pas uniquement d’une stratégie ou du déploiement d’un programme de gouvernance de données. Elle doit également être intégrée dans l’ADN d’une organisation. Pour ce faire, tous ses membres doivent être bien informés sur le sujet de la data.

L’entreprise se doit alors de mettre à disposition les bons contenus aux bons interlocuteurs ayant les bonnes compétences, et ce, dans le but d’assurer la connaissance des données. Cette connaissance englobe des compétences :

  • Analytiques
  • Techniques
  • Critiques
  • Et toutes celles dont les employés ont besoin, et ce, à tous les niveaux d’une entreprise

En d’autres termes, l’acculturation data permet de créer un environnement au sein duquel les données sont non seulement comprises par tous, mais également utilisées de façon adéquate.

Le changement culturel

Déployer un changement culturel consiste à développer une affinité à la donnée pour tous. Ce programme de changement agit sur plusieurs niveaux :

  • L’état d’esprit
  • La culture
  • La communication
  • Et la formation

Chaque type de public doit être évalué et traité de manière spécifique. En effet, la personnalisation est essentielle au changement culturel. Il est primordial d’aborder les sujets de la data par une approche différente pour un non-professionnel du secteur et pour un analyste de la donnée par exemple. 

Ce changement doit également être maintenu. Il ne s’agit pas d’une activité ponctuelle. La connaissance de la donnée exige une pratique et une amélioration continue.

L’apprentissage

En matière d’acculturation à la donnée, les méthodes d’apprentissage sont cruciales. Comme vu précédemment, elles doivent s’adapter aux types de public, à leurs besoins et à leurs niveaux de compétence. L’apprentissage numérique apparaît comme une méthode efficace. Il offre aux employés un environnement flexible qui s’adapte à leurs besoins. Il est également disponible à la demande.

L’apprentissage est un aspect de l’acculturation qui ne doit pas être sous-estimé. Ce parcours va participer au niveau d’engagement des employés, c’est pourquoi il doit répondre aux besoins spécifiques des publics cibles. Comme pour toute formation, il doit être dynamique et engageant. 

Comment mettre en œuvre une acculturation data ?

De bonnes pratiques sont à mettre en œuvre afin de mener à bien l’acculturation data de vos équipes.

Avant la phase de déploiement

Réaliser un état des lieux est une des premières étapes de l’acculturation data. Il s’agit pour une entreprise de déterminer sa connaissance actuelle. Trois axes d’études sont à prendre en compte :

  • Les employés, et plus précisément, leur niveau de connaissance, de compétences autour de la data, mais également leur sensibilisation et leur résistance au sujet.
  • Les process déjà existants autour de la gestion de la donnée.
  • Les outils déjà déployés au sein de la structure.

Il s’agit d’une première étape qui identifie précisément le besoin de l’entreprise et garantit l’adéquation des solutions mises en œuvre. L’état des lieux est également l’occasion de sensibiliser les collaborateurs.

Pendant la phase de déploiement

L’acculturation durant la phase de déploiement consiste à maintenir un bon niveau de maturité data et un accompagnement efficace des salariés. Puisqu’il n’existe pas de méthode unique de déploiement de la culture des données, il est crucial de prendre en compte les spécificités de chaque environnement. En revanche, certaines pratiques ont déjà fait leurs preuves. Parmi elles, on retrouve les :

  • Évènements (séminaires, marathon data, etc.)
  • Formations, webinars
  • Conférences, newsletters

Au-delà de ces pratiques, d’autres peuvent également être mises en place :

  • La transversalité des actions (notamment par les différents services de la direction)
  • Une réflexion et une remise en question autour des actions qui vont correspondre aux équipes et à l’entreprise
  • L’identification des « bons acteurs » qui participent au déploiement de l’acculturation data

Ces actions sont à déployer sur la base des résultats obtenus à l’issue de l’état des lieux et selon un planning adapté à chaque entreprise.

Pérenniser l’acculturation à la data

Pérenniser l’acculturation à la data d’une entreprise signifie maintenir l’implication de ses employés. Comment y parvenir ? Grâce à trois principes clés :

  • Le maintien d’une communauté data interne ou externe à l’entreprise
  • La continuité des communications, formations et évènements data
  • La mise à jour régulière des process et des documentations

L’enjeu est encore une fois de fédérer et d’orienter l’ensemble des acteurs.

L’acculturation data est en définitive la création d’un langage commun autour de la donnée. C’est en réalité un programme qui réduit les risques opérationnels, techniques, organisationnels et financiers liés à une incompréhension des sujets autour de la data. L’objectif est donc d’homogénéiser la connaissance. 
Bien souvent minimisée, l’acculturation est pourtant l’étape clé de la réussite d’un projet de transformation organisationnelle. L’humain est en effet le facteur indispensable à prendre en considération dans votre projet data-driven. Et si vous commenciez par faire un diagnostic de votre structure ? Pour ce faire, rien de plus simple. Testez ici votre éligibilité et recevez l’analyse d’un des experts Datasulting.

Cabinet de conseil ‘opérationnel’ en valorisation des données, accompagne la performance des entreprises par l’exploitation du potentiel de leurs données depuis 2013.

 

1 Place Pierre Mendès France, 34170 Castelnau-le-Lez