Retour à la liste
  • Stratégie data

Comment l'éditeur de logiciels Sequoiasoft a gagné plusieurs mois dans l’exploitation de ses datas

14 mars 2022

rex client sequoiasoft

Dans cet article vous retrouverez :

Sequoiasoft est un éditeur de logiciels pour le tourisme et le loisir depuis 2010. L’entreprise est divisée en plusieurs Business Units, et celle de Mauguio, avec laquelle Datasulting a collaboré, est dédiée au secteur du Camping. 92 personnes travaillent dans cette antenne. Ils disposent de ressources importantes, avec leurs propres commerciaux, support client et développeurs. 

Sequoiasoft propose un logiciel de gestion commerciale verticalisé au monde du camping.

Le challenge de l’éditeur de logiciels : Exploiter une masse de données monstrueuse

Depuis plusieurs années, la croissance de Sequoiasoft est soutenue. La Business Unit de Mauguio est passée de 60 collaborateurs en 2016 à plus de 90 aujourd’hui. Cette croissance s’explique par le nombre toujours plus important d’utilisateurs de ses solutions. 

En 2021, leur système de réservation en ligne a généré 1,5 million de réservations, et donc engendré 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 3 fois plus que Sarenza.com. *

éditeur de logiciels Freddy Pintus Sequoiasoft

« Nous enregistrons certains soirs jusqu’à 12 millions d’euros. C’est énorme ! Du coup, ce sont beaucoup de données que nous enregistrons. Ces données-là s’avèrent intéressantes parce que nous recevons des réservations, mais en plus, nous pouvons les utiliser pour essayer de fidéliser des clients. »

Freddy Pintus, Directeur général de Sequoiasoft

Freddy et son équipe désiraient travailler ces données pour retargetter (c’est-à-dire  afficher des messages publicitaires après qu’un internaute soit passé sur son site), mettre en place du marketing automation, pour toujours mieux conseiller leurs clients et les aider à générer encore plus de chiffre d’affaires. Mais il s’est vite rendu compte qu’il ne disposait pas des compétences pour traiter cet immense agrégat de données :

« Parmi nos clients, Capfun possède 170 campings. Le groupe Yelloh! Village, ce sont 93 campings. Et donc si nous travaillions ces données-là sur 170 ou 93 campings, ce n’est pas la même chose.” Détaille Freddy. “C’est-à-dire que techniquement, technologiquement, en termes de métier aussi, nous devrions travailler différemment parce que le volume de données est monstrueux. Dans nos bases de données, nous gérons pour les campings plus de 60 millions de clients européens ! »

Par ailleurs, Freddy voulait creuser 2 sujets : les datas de l’entreprise, mais aussi celles des clients de l’entreprise

“On avait besoin de définir comment nous allions transformer cette donnée et comment nous allions la choisir. Nous n’avions pas cette culture data.”

Sachant cela, Freddy savait qu’il devait trouver un partenaire qui maîtrisait ces sujets-là pour l’aider à “mettre sur orbite” Sequoiasoft.

La solution : Plus que de l’information, de la formation.

Freddy aime les choses claires. Et le jour où il croise la route de Gaël Philippe, via le cluster Digital 113, il a senti qu’il pouvait lui accorder sa confiance, parce que les explications étaient limpides :

“Gaël (Le CEO de Datasulting) m’a expliqué comment fonctionnait sa société, il m’a envoyé le cahier des charges de ce diagnostic data, avec les livrables et le planning, et j’ai senti que c’était sérieux. Du coup, ça m’a rassuré et encouragé à passer à la suite.”

Les deux dirigeants ont donc planifié le diagnostic data, un audit, qui s’est étalé sur 2 mois et 4 ateliers. Freddy se souvient que le déroulement était très carré et riche pour la dizaine de personnes qui se retrouvaient autour de la table lors de chaque atelier.

Ce que j’ai apprécié, c’est que les spécialistes de Datasulting possèdent des profils variés. Yann Finck, le CTO, a conseillé des outils adaptés à notre situation. Gaël Philippe et Camille Morelon nous ont apporté des éclairages sur les cas d’usages qui touchent au marketing produit.

Directeur général de Sequoiasoft

Freddy visait à exploiter les datas de ses clients grâce à cet audit. Mais il a été agréablement surpris par tout ce qui en est ressorti.

Cet audit balaie toutes les datas de l’entreprise. Celles que tu peux trouver dans l’ERP de l’entreprise, celles que tu peux trouver dans les logiciels de comptabilité, dans les fichiers Excel, au niveau du commerce, etc.

Directeur général de Sequoiasoft

Il a découvert plusieurs cas d’usage grâce à ce balayage exhaustif.

“On a vu comment gagner en productivité, comment gagner du chiffre d’affaires parce qu’on a adressé le bon camping au bon moment, et, ce qui m’intéresse le plus : comment améliorer les produits qu’on développe pour nos propres clients. Il n’empêche, je me suis rendu compte qu’effectivement, certaines données étaient super intéressantes, et on pouvait les exploiter plus ! Par exemple, en lançant des projets internes pour gagner en efficience.”

Un exemple de projet interne à Sequoiasoft était d’améliorer leur support client, se souvient Freddy. Parce que l’équipe de Datasulting a évoqué des solutions très précises.

“On pourrait détecter des clients qui ont ouvert beaucoup de tickets, et qui n’ont pas reçu d’informations depuis un moment et donc potentiellement, c’est un client qui peut résilier. Donc, tu peux engendrer un churn plus important, et c’est un axe sur lequel tu peux travailler pour diminuer ton churn.”

Le développement d’une stratégie centrée autour du client est abordée. Elle est très complexe à  mettre en œuvre, explique Freddy Pintus.

“On pourrait détecter si un vacancier a réservé l’année dernière, mais n’a pas encore réservé cette année. S’il revient sur notre site internet, on le tague et on lui propose un voyage qui ressemble à son séjour de l’an dernier.

Mais on pourrait aussi constater que la dernière fois qu’il est parti en vacances, ses enfants avaient 14 ans, et aujourd’hui, ils ont 23 ans. Donc ça voudrait dire que peut-être nous pourrions adresser uniquement les parents pour un séjour en amoureux.”

Les cas d’usages sont très nombreux et Freddy est ravi d’avoir pu en aborder autant.

Les résultats : Des erreurs évitées, et des mois gagnés.

Sequoiasoft a profité de cet audit pour non seulement informer ses collaborateurs sur de nombreux cas d’usage de la data dans leur entreprise, mais aussi pour les former sur le sujet. Et c’est ce dont ont profité les développeurs de l’éditeur de logiciel, se rappelle Freddy, lui aussi ancien développeur.

“ Nous avions entendu parler de tel ou tel outil. Mais nous ne les avons jamais expérimentés. Donc, rapidement Yann Finck nous a dit “non : pour ce cas d’usage là, ce n’est pas ça qu’il vous faut, c’est un autre type d’outil” et il nous a expliqué pourquoi nous devrions l’éviter. Les développeurs buvaient ses paroles.”

Toute l’équipe de Sequoiasoft s’est prise au jeu de la data lors des ateliers qui soudent l’équipe.

“Six personnes ont pu contribuer à imaginer des cas d’usage et des fonctionnalités sur des produits qu’on va pouvoir développer et avec lesquels faire du chiffre d’affaires. Et par ailleurs, l’équipe a le pied à l’étrier et peut commencer quasiment demain puisque Yann nous a fait voir comment faire !”

Freddy Pintus s’estime heureux d’avoir pu gagner autant de temps et d’argent.

“Je pense qu’on a gagné quelque chose comme 1 à 2 mois de recherches pour sélectionner les outils. Mais on a surtout gagné le fait de ne pas commettre des erreurs qui nous auraient embarquées sur de mauvaises voies.” 

Et avec le diagnostic data, Freddy a même découvert des possibilités de croissance qu’il ne soupçonnait pas.

“Quelques cas d’usage intéressants sont ressortis. On a réalisé qu’on disposait des leviers internes avec la data qu’on n’avait pas imaginés. Ce sont plutôt les bonnes surprises. Après, pour le reste, c’est à la hauteur de mes espérances. Je suis satisfait.”

Freddy est vraiment satisfait de son investissement.

Avec Datasulting, j’ai gagné des mois en fait ! Le travail fourni compense largement à la hauteur de l’investissement, dont la moitié est pris en charge par la BPI. Très sincèrement, étant donné le nombre de personnes de chez Datasulting ayant travaillé ici pendant les ateliers avec nous, le travail qu’ils abattent entre les ateliers, tout le travail préparatoire, tout le travail d’analyse post-atelier, et puis finalement, la restitution à la fin et le livrable. Ça vaut largement l’investissement.

Freddy Pintus

Réalisez vous aussi votre Diagnostic Data

Répondez à vos enjeux d’entreprise en réalisant un Diagnostic Data en seulement 4 ateliers avec l’aide de la BPI qui en finance 50%

Cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse, l’exploitation et la valorisation des données depuis près de 10 ans.

1 Place Pierre Mendès France, 34170 Castelnau-le-Lez