Valorisation et éthique des données avec Adeliaa

Date de la dernière modification : 19 février 2021

Valorisation et éthique des données

Après une première enquête plébiscitée, l’Observatoire de la maturité data des entreprises en Occitanie revient en 2021 avec de grandes ambitions. Créé par Datasulting, l’Observatoire a pour volonté de répondre à des questions qui n’ont de cesse de se multiplier autour la valorisation des données. Où en sont les entreprises ? Quels sont leurs besoins et leurs freins ?

Cette année, Datasulting intègre de nouveaux partenaires ayant à cœur d’accompagner les entreprises dans leurs enjeux numériques et data. Focus sur la valorisation et l’éthique des données avec Magali Germond, Directrice Data Strategy d’Adeliaa.

 

Magali Germond

Votre activité

Adeliaa est une société de services spécialisée dans la valorisation des données (algorithmes, intelligence artificielle, stratégie data). Nous intervenons également sur l’accompagnement, l’engagement et l’évaluation éthique du digital.

 

Pourquoi vous associer à cet Observatoire ?

Aujourd’hui, les entreprises réalisent qu’elles possèdent toutes massivement des données et que celles-ci ont forcément un intérêt pour elles et leurs clients quel que soit leur secteur d’activité. De plus, afin de s’engager dans une démarche de transformation numérique avec plus de cohérence, de sens et de pertinence, il faut inéluctablement comprendre comment valoriser ces données numériques.

Il est extrêmement intéressant d’avoir une idée de la situation des entreprises d’Occitanie et leur rapport à la donnée afin de véhiculer un discours et une communication cohérente avec leur niveau de maturité digitale. L’Observatoire prend alors tout son sens et sa place dans cette cartographie en proposant des chiffres et des indicateurs représentatifs.

S’engager sur ce projet est une évidence pour nous, de par notre métier de data scientist mais aussi parce que nous partageons les mêmes valeurs humaines que Datasulting dans la manière d’appréhender et de concevoir la donnée. Je suis personnellement très engagée dans la stratégie autour des données et souhaite porter un message fort sur l’éthique des pratiques et des décisions autour de l’exploitation de ces dernières. C’est un sujet sensible, du fait que ces données peuvent directement toucher à l’intimité de chaque individu.

Face aux enjeux grandissants qui entourent la numérisation du monde, une vision éthique de la donnée apparaît décisive afin de retrouver de la cohérence, du sens, de la sécurité et de la confiance dans l’approche de ces nouvelles technologies de l’information et de la communication. ​

 

Ce qui vous a marqué dans le premier volet de l’étude

Ce qui m’a interpelé dans le premier volet, c’est le niveau de maturité déclaré des entreprises qui ont répondu, notamment en ce qui concerne le RGPD, beaucoup annonçaient avoir atteint une grande maturité quant à leur conformité. Cependant, on constate encore sur le terrain de grandes interrogations face aux données personnelles. Il est à penser qu’une grande partie des répondants sont déjà impliqués dans une « culture data » au sein de leur entreprise.

Les piliers et les indicateurs présentés sont très intéressants et l’ambition du deuxième volet sera de pouvoir atteindre un plus grand nombre de répondants, de tailles et secteurs variés afin de renforcer les conclusions du premier volet et de pouvoir aller plus en profondeur dans l’analyse des résultats. 

 

Votre rôle en tant que partenaire

Adeliaa va intervenir plus particulièrement sur la partie analyse des réponses pour extraire de l’enquête les indicateurs clés et les grandes tendances associées à la maturité data en Occitanie.

 

Qu’apporte cet observatoire aux entreprises de la région ?

Nous avons beaucoup entendu parler de Big Data, et les entreprises ne se sentent pas toujours concernées. Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est que ces dernières années, nous avons constaté que même avec très peu de données, il est possible de dégager du sens et de la valeur, ce qui devient déterminant dans la stratégie d’une entreprise.

Pour conclure, je dirai que : si vous possédez des données digitalisées, il y a forcément un intérêt pour vous à les exploiter (pilotage, stratégie, gouvernance, nouveaux services et offres, nouveaux marchés, valorisation, etc.). Répondre au questionnaire, c’est vous aider à mieux comprendre où vous en êtes de votre transformation numérique par rapport au reste de votre écosystème. Cet Observatoire sert à éveiller la curiosité et à faire prendre de conscience aux entreprises de l’intérêt d’exploiter leurs données numériques.

 


 

L’Observatoire 2021 arrive bientôt.

En attendant, retrouvez tous les résultats de l’Observatoire 2020.

 

Voir les résultats

 

Vous souhaitez être alerté ?

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les news de l’observatoire !

 

 

 

 

background