Retour à la liste
  • Observatoire data
  • Stratégie data

Le 1er Observatoire de la Maturité Data en Ile de France

23 septembre 2021

Observatoire de la maturité data des entreprises - résultats IDF (1024 × 680 px)

Datasulting, cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse, le traitement et la valorisation des données des entreprises, lance lObservatoire 2021 de la Maturité Data des entreprises en Île de France et les résultats de l’enquête sont dès à présent disponibles ici. Suite à l’engouement rencontré lors de l’édition 2020 en région Occitanie, Datasulting s’est entouré de partenaires-clés comme Paris&Co et EBP pour réaliser une étude inédite sur 179 TPE, PME et ETI franciliennes selon 5 axes : potentiel data, stratégie data, gouvernance data, compétence data et culture data.

Datasulting démystifie l’usage des données en entreprises

Datasulting est un cabinet de conseil « opérationnel » spécialisé dans l’analyse, le traitement et la valorisation des données des PME/ETI. Sa principale mission est de booster la performance des entreprises à l’aide d’une exploitation efficace, opérationnelle et innovante de leurs données. Datasulting permet aux entreprises de gagner en maturité data, en les accompagnant dans leur croissance sur ce volet data bien souvent trop difficile d’accès pour les dirigeants d’entreprise et leurs équipes. Dans une logique durable, responsable, et au service de l’humain.

Société

Avec nos partenaires, nous avons souhaité apporter un éclairage et une vision globale de l’utilisation de la data dans les entreprises franciliennes. Notre objectif, à travers cette étude, est de démystifier l’usage des données en entreprise, d’identifier les freins et le niveau de culture data, pour réussir à acculturer les décideurs.

Gaël Philippe, Président, co-fondateur de Datasulting

Des entreprises sensibilisées mais pas encore “Data-Driven”

Les datas (ou données) sont des informations digitales qu’une entreprise utilise pour automatiser ou numériser des processus. Ces données sont issues de nombreuses sources et notamment les outils numériques (logiciel comptable, ERP, CRM, gestion de la production, des ventes, de la paie, du SAV…), les équipements et capteurs industriels qui sont de plus en plus ‘connectés’ (Machines industrielles, sondes, outils de mesures, …) ou encore les Open Data provenant de nos administrations.

Un usage éclairé de ces DATA permet d’améliorer la performance des entreprises, ce que 80% des répondants approuvent. 35% des répondants de l’enquête ont même prévu de mettre en place des solutions numériques dans les 12 prochains mois.

Des décideurs convaincus qui n’ont pas encore transformé l’essai avec encore 2/3 des entreprises interrogées qui utilisent les tableurs comme Excel ou Google Sheet comme outil de pilotage, et non un logiciel dédié.

« Une entreprise Data Driven prend des décisions basées sur l’analyse des données internes et externes qu’elle a préalablement collectées et traitées intelligemment. Elle a su mettre en place une gouvernance des données efficace permettant à la fois de piloter les ressources data en réponse aux besoins des métiers. Mais également d’acculturer et embarquer l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. Son objectif est d’améliorer ses performances à tous les étages de sa chaîne de valeur que ce soit dans les dimensions clients, financières, organisationnelles, processus, sociales de l’organisation. » Gaël Philippe, Président, co-fondateur de Datasulting

L’avis de Paris&Co : l’agence de développement économique et d’innovation de Paris

Pour Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris et de la métropole, partenaire de l’Observatoire, les start-ups du numérique sont un exemple à suivre en terme de maturité data :

L’avis d’EBP : un éditeur de logiciel français “Data-Driven”

EBP, éditeur français de logiciel depuis 35 ans avec plus 500 000 clients, partenaire de L’Observatoire, a fait appel à Datasulting pour devenir « Data Driven » :

Véronique Vaslot EBP éditeur de logiciels

Nous avions de nombreuses sources de données différentes, éparpillées et réparties en silo. Nous perdions un temps fou pour comprendre les écarts de données entre les outils. De plus, nous ne pouvions pas aisément intégrer de nouveaux outils. Il fallait agir pour créer une couche unique capable de se connecter à n’importe quel outil du marché. Nous avons donc décidé de créer un entrepôt de données, où les données sont centralisées, épurées et raffinées.

Véronique Vaslot, Chief Data Officer et Responsable Data Marketing chez EBP Informatique

Datasulting, Véronique Vaslot et le Comité de Direction d’EBP travaillent ensemble lors d’ateliers de co-construction de la stratégie data de l’entreprise. Ils listent tous les sujets à adresser, réalisent une matrice gains/coûts et priorisent les chantiers à mener :

« L’équipe de Datasulting a analysé nos données. Nous nous sommes rendus compte que nous étions assis sur un tas d’or. Ils nous ont accompagné sur le choix des outils et sur la création de tableaux de bord pour aider le CODIR à suivre la performance de l’entreprise mais aussi pour aider les chefs d’équipes à suivre les KPI métiers et opérationnels.« 

Pour Véronique Vaslot les clés de la réussite d’un projet data résident d’abord dans sa gouvernance : « La data doit garder un pied dans l’opérationnel pour réaliser des statistiques cohérentes et ne pas se retrouver dans les projets data qui échouent. C’est pour cela que j’ai tenu à partir du besoin métier, à être rattachée au marketing pour être vraiment au fait des problématiques opérationnelles de l’entreprise. » Retrouvez son retour d’expérience avec Datasulting ICI

Près de 6 % des répondants à l’étude déclarent vouloir recruter un Data Scientist, un recrutement qui ne doit pas être effectué trop en amont selon Véronique Vaslot : « Il faut comprendre le passé, lister les problématiques, voir le potentiel des données avant de recruter un Data Scientist et vouloir faire du machine learning ou des prédictions. C’est comme recruter un plaquiste alors que les fondations ne sont pas construites.

Aujourd’hui, deux ans après le démarrage du projet, Véronique a étoffé son équipe avec 2 Data analysts et 2 Data engineers. Des dizaines de rapports tournent automatiquement, des outils de marketing automation ont été mis en place ainsi que de l’analyse prédictive.

Des freins à l’exploitation des données subsistent

Véronique reconnaît qu’il faut une certaine maturité data pour réussir à embarquer l’entreprise. Il faut faire preuve de pédagogie et rassurer : “la data fait peur, mais il faut rappeler aux équipes que la data n’est pas un cerveau humain, elle n’est pas capable de prendre des décisions complexes, ni de comprendre le métier.” Pour près de 23% des répondants à l’étude, la donnée ne doit pas prendre le pas sur l’humain.

Un atelier data avec Datasulting, EBP et BPCE au salon BIG DATA & AI PARIS

Datasulting, EBP et la BPCE seront réunis lors d’un atelier data organisé dans le cadre du salon BIG DATA & AI PARIS le 28 septembre prochain de 13h30 à 14h00 dans la salle Atelier 5, au Palais des Congrès de Paris :

  • Gaël Philippe, Président co-fondateur de Datasulting présentera l’Observatoire de la maturité Data des entreprises en 2021.
  • Véronique Vaslot Chief Data Officer et Responsable Data Marketing chez EBP Informatique, fera un retour d’expérience du chemin parcouru pour devenir une entreprise “Data Driven”.
  • Ludovic FAVARETTE, Directeur Gouvernance et Démocratisation de la Data au sein du Groupe BPCE partagera ses bonnes pratiques et conseils pour développer la culture data dans l’entreprise.

Ils en parlent dans la presse

Cabinet de conseil ‘opérationnel’ en valorisation des données, accompagne la performance des entreprises par l’exploitation du potentiel de leurs données depuis 2013.

 

1 Place Pierre Mendès France, 34170 Castelnau-le-Lez