Retour à la liste
  • Culture data

La culture data, pour une stratégie data-driven efficace et complète

20 avril 2022

data-driven et culture data

De nos jours, il est impossible de passer à côté de l’impact de la data sur le quotidien de l’humanité dans un monde moderne, fait d’autant plus avéré pour les entreprises. On ne parle plus que de data-driven. Yuval Noah Harari, dans Homo Deus, va jusqu’à évoquer cette notion comme une nouvelle religion qu’il appelle : le dataïsme

Entre les données quantitatives et qualitatives, la mine d’or dont jouissent les entreprises est souvent inespérée. D’ailleurs, la data permet aux plus averties d’entre elles de se distinguer de leurs concurrents et de mettre en place des actions stratégiques et marketing qui font la différence. Ces entreprises se disent data-driven. 

Une entreprise data-driven, ça veut dire quoi ?

Une entreprise data-driven comprend a minima l’importance des données. Elle fait graviter l’ensemble de sa stratégie autour de ces dernières.

Pour ce faire, elle :

À ce stade, l’entreprise devrait être capable d’exploiter de façon pertinente sa data (dans tous les services qui la composent : RH, Marketing, Commercial, Financier, Administration) pour :

  • accroître l’efficacité de ses collaborateurs,
  • mettre en place un marketing bien huilé,
  • accélérer l’innovation et faire évoluer ses produits grâce à des contrôles qualité en continu,
  • prendre l’avantage sur ses concurrents,
  • faire évoluer son expérience client et son parcours d’achat,
  • réduire ses coûts et augmenter ses marges,
  • limiter et maîtriser les risques,…

Oui, mais voilà, très souvent, la mise en place d’outils d’aide au pilotage par la donnée ne semble pas avoir fonctionné ? Pourquoi ces entreprises qui se disaient data-driven ne le sont-elles finalement pas à 100 % ?  

La culture data, un maillon souvent manquant

Selon une étude menée par Gartner en 2019, 85% des projets data mis en place jusqu’en 2022 étaient voués à l’échec. Le constat est bien là, malgré de lourds investissements technologiques, nombreuses sont encore les entreprises qui stagnent ou échouent dans leur stratégie data-driven. 

D’après nous, il existe deux approches complémentaires pour mettre en place une stratégie 100 % data-driven : l’aspect technologique et l’aspect humain.

Car, en réalité, utiliser des outils de pilotage par la donnée ne suffit pas. Ou du moins, pas entièrement. La mise en place d’une stratégie data complète et bien structurée inclut un ingrédient indispensable : la culture data.  

Des projets data-driven voués à l’échec

Être data-driven, c’est avant tout une affaire de process, de mindset et surtout de compétences. C’est ce que l’on appelle la culture data. Pour qu’un ambitieux projet data fonctionne, il faut embarquer les collaborateurs en faisant évoluer leur état d’esprit et leurs méthodes de travail.

Une entreprise data-driven repose ainsi sur des équipes data-driven et non uniquement sur des outils et des dashboards ! Si les collaborateurs sont laissés sur le bas-côté, ils risquent de reprendre rapidement leurs anciennes habitudes de travail à coup de spreadsheet et autres.

Si cela peut vous consoler, vous n’êtes pas seul dans cette situation.

En effet, selon NewVantage Partners, dans une étude réalisée en 2022, 91,9% des entreprises prenant le tournant du data-driven rencontrent des difficultés non pas avec les technologies, mais avec les personnes, les process et la culture. Selon la même enquête, 26,3% d’entre elles luttent à devenir totalement data-driven et 19,3% à établir une véritable culture data.

Dans  l’enquête de l’Observatoire de la maturité Data des Entreprises, on observe la même tendance et lacune au sujet de la culture data avec 26% des entreprises qui n’ont mis en place aucune action pour tirer profit de leurs données.  Et bien qu’elles soient 42% à penser que la donnée permettra dans quelques années d’accélérer la performance de chaque métier, 32% d’entre elles affirment que le niveau de sensibilisation de leurs collaborateurs aux enjeux de la donnée dans l’entreprise est proche de 0.

Si l’implémentation d’outils technologiques pour centraliser les données reste insuffisante, elle peut constituer une première étape. Cependant, la démarche data-driven restera incomplète tant que l’ensemble de l’entreprise n’a pas adhéré à la cause data.

Réussir ses projets data en embarquant ses collaborateurs grâce à la culture data

D’après le rapport The Human Impact of Data Literacy de 2020, encore 75 % des répondants ne se sentent pas totalement préparés à l’utilisation de la data.

Pourtant, la culture data repose sur l’acculturation de ses collaborateurs, qu’ils sachent interpréter et exploiter la data, qu’ils s’en servent pour prendre leurs décisions, qu’ils se posent les bonnes questions à son égard et qu’ils en tirent les bonnes conclusions…

Les outils mis en place, à eux seuls, n’apprennent rien et sont inutiles à vos équipes tant qu’elles ne comprennent pas l’impact de la data, ses enjeux et ses intérêts. La data literacy, fait de pouvoir utiliser la data, ne doit pas être l’apanage de quelques experts, mais devenir une compétence universelle.

Le facteur humain est trop souvent délaissé lors de la mise en place de projets data, or l’acculturation et la montée en compétences de tous les collaborateurs est la clé du succès.

Le processus d’acculturation est assez simple, néanmoins, il prend du temps et s’effectue en continu. En voici les 5 principales étapes : 

  1. Dresser un état des lieux de sa culture data-driven
  2. Convaincre la direction et ses collaborateurs
  3. Définir des objectifs entreprises et métiers clairs autour de la data
  4. Former ses collaborateurs et fédérer autour d’ambassadeurs data
  5. Évaluer et améliorer en continu son plan d’acculturation

Retrouver toutes ces étapes détaillées dans notre article : Construire sa culture data en 5 points

Rédigé par

Cabinet de conseil ‘opérationnel’ en valorisation des données, accompagne la performance des entreprises par l’exploitation du potentiel de leurs données depuis 2013.

 

1 Place Pierre Mendès France, 34170 Castelnau-le-Lez