Retour à la liste
  • Culture data
  • Stratégie data

Qu’est-ce qu’une Entreprise Data Driven ? | Le Guide

24 mai 2022

data driven

Tout savoir sur l’entreprise Data Driven et le devenir 

Une entreprise data driven est entièrement pilotée par les données. En se servant d’outils d’analyse, elle est en mesure d’orienter son fonctionnement et sa stratégie selon des informations fiables collectées en temps réel. Qu’est-ce que cette démarche organisationnelle implique ? Quels sont ses avantages ? Voici le guide d’une entreprise data driven.

Au sommaire :

  1. Qu’est-ce qu’une entreprise Data Driven ?
  2. Data Driven ou comment utiliser les données intelligemment ? 
  3. Comment devenir une entreprise Data Driven ? Les étapes
  4. FAQ

Qu’est-ce qu’une entreprise Data Driven ? 

À l’ère du numérique, être axé sur les données devient une priorité pour les entreprises. Pour appuyer ce constat, il suffit d’observer les organisations qui dominent le paysage commercial. Le fil conducteur à tous ces géants : leur capacité d’analyser de données avancées.

Définition du Data Driven 

Le terme « data driven » désigne le positionnement d’une entreprise qui utilise des données pour alimenter ses prises de décision en temps réel. La pertinence de ces données est en toute logique l’ingrédient clé de cette approche. Elles doivent être précises, impartiales, fiables et interrogeables. Finalement, est-ce que devenir data driven met fin au règne de l’intuition et des informations non vérifiées ?

Nombreux sont les dirigeants qui reviennent sur la stratégie de l’instinct. L’approche systémique de l’analyse des données conduit à de meilleures décisions. Désormais, le terme « data driven » s’applique à tous types d’organisations et à de nombreuses opérations. Il est capable de répondre à plusieurs questions :

  • Qui sont mes meilleurs clients ?
  • Est-ce que mon marketing est rentable ?
  • Quelle est la rentabilité de mon entreprise ?
  • Quel est le produit/service qui fonctionne le mieux ?

Le concept de data driven devient optimal lorsque les entreprises élaborent des tableaux de bord dynamiques connectés à différentes API (interface connectée qui permet de récolter des données).

Application sur une entreprise 

Si de nombreuses entreprises prétendent utiliser les données dans leur prise de décision, une stratégie data driven présente certaines caractéristiques. Cette démarche va au-delà d’un simple rapport de résultats.

La démocratisation des données

Une stratégie axée sur les données ne peut fonctionner efficacement qu’à condition que tous les acteurs d’une entreprise aient accès à ces données. Cette démocratisation se fait par le biais de solutions intelligentes. Le but étant de rationaliser la data sur une seule et même plateforme.

L’utilisation des données par les dirigeants

L’établissement d’une culture de données doit provenir du sommet. Le rôle du dirigeant est de valoriser la data comme un atout qui apporte une vraie valeur ajoutée aux prises de décision. 

La maîtrise des données

Maîtriser les données implique de les comprendre, de les analyser, de les interpréter, pour enfin les utiliser dans les prises de décision. La stratégie data driven nécessite une montée des compétences dans ce domaine.

L’optimisation des actions

Une organisation data driven collecte la data dans le but d’optimiser ses actions pour son cycle d’activité suivant. Elle est en mesure d’activer des leviers de performance et de prendre des décisions stratégiques en fonction des données collectées.

Mesurer et définir des indicateurs de performances ne suffit pas à qualifier une entreprise de data driven. Cette appellation désigne un processus de pilotage par la data qui améliore l’analyse et la réactivité des prises de décision, comme vous pouvez le découvrir dans nos études de cas !

Les chiffres et les acteurs du secteur 

Ce secteur est vaste, il comprend de nombreux acteurs. Parmi les plus connus, on retrouve :

  • Dell,
  • Hitachi,
  • Fujitsu,
  • Oracle,
  • SAP,
  • Google,
  • IBM,
  • Microsoft,
  • Etc.

Les enjeux et les problématiques liés aux données sont en constante évolution. L’Observatoire de la Maturité Data des Entreprises cherche à travers ses projets de recherche à mesurer ces tendances. Le lancement d’une 3ème enquête sur la maturité data d’une entreprise est actuellement en cours. Dans l’attente de ces nouvelles données, voici celles relatives à l’année 2021* :

→ 61 % des collaborateurs sont peu sensibilisés aux sujets data.

→ 47 % des décideurs déclarent être au fait de la thématique data.

→ 14 % des participants de l’enquête ont posé des actions en faveur de l’utilisation des données.

→ 14 % des entreprises ont formé leurs collaborateurs aux outils et/ou aux usages en lien avec la data.

→ 7 % des participants affirment avoir intégré totalement la data dans leur stratégie et instauré la culture data en interne.

Alors que l’impact de l’utilisation de la data n’est plus à démontrer, rares sont les entreprises qui empruntent cette transformation organisationnelle. Comment pratiquer de manière concrète le principe du data driven ?

Data Driven ou comment utiliser les données intelligemment ? 

Cette stratégie augmente la réactivité des entreprises. Elle n’est efficace en revanche qu’à condition que les données soient utilisées à bon escient.  

Les avantages d’une telle stratégie 

Une entreprise data driven a une vision globale de son activité. Elle possède en temps réel des indicateurs fiables et pertinents. 

1-Des informations clés en temps réel

À partir de cette base de données, chaque équipe est en mesure d’extraire des tableaux de bord et des reportings permettant aux décisionnaires de se poser les bonnes questions. Le principe du data driven impose que chaque service (financier, ressources humaines, marketing, etc.) prenne en compte ces données dans leurs tâches quotidiennes.

2-Une plus grande réactivité 

Une entreprise data driven dispose de données prêtes à être analysées et exploitées en temps réel. À chaque prise de décision, elle ne perd alors pas de temps dans la collecte et le traitement des informations. Les indicateurs sont disponibles immédiatement.

3-La mesure des objectifs

Ces reportings permettent de mesurer précisément les objectifs d’une organisation et donc la performance de l’effort qui y est associée. Déterminer l’impact de ces efforts est un enjeu clé dans la stratégie d’une entreprise. Lorsqu’un objectif n’est pas atteint, elle peut alors agir rapidement en améliorant sa performance par la mise en œuvre de contre-mesures ou de réduction des coûts, par exemple.

4-Un signe d’expertise

En s’appuyant sur des données réelles, une entreprise est en mesure de justifier ses choix stratégiques et de démontrer précisément les bénéfices qui y sont liés. Elle est capable de rassurer ses collaborateurs, ses investisseurs et ses partenaires.

5-Une visualisation sur l’avenir

L’intelligence artificielle (IA) fait timidement son entrée dans le quotidien des entreprises. Associée à la data driven, elle offre la possibilité aux dirigeants de prévoir les tendances du marché. Ils sont alors aptes à anticiper des opportunités et de profiter pleinement de l’essor de l’IA.

Les 3 stades d’organisation Data Driven 

La transformation numérique implique que les entreprises doivent passer par 3 stades :

  1. L’organisation des données
  2. L’analyse des données
  3. La vision globale

1- L’organisation des données

Ce premier stade consiste à réunir l’ensemble des données clés en une seule et même zone de stockage, appelée aussi le Data Lake. Sont recensées ici tous types de données : chiffres, images, textes, etc. L’ensemble des services d’une entreprise est concerné par cette réunification des données.

2- L’analyse des données

Cette seconde phase permet de rationaliser et d’optimiser le processus d’une entreprise. Celle-ci s’immerge alors totalement dans la culture data driven. L’idée est de trier et d’organiser automatiquement les informations afin d’alimenter une base de données accessible à l’ensemble des acteurs concernés. Il est question de construire un algorithme qui répond au plus près aux besoins de l’entreprise.

3- La vision globale

À ce stade, l’entreprise est en mesure d’avoir une vision structurée, globale et cohérente de son activité. Elle est apte à mettre en œuvre des stratégies à partir des données extraites et ainsi de limiter les biais cognitifs. Les opérations de réduction des coûts ou d’augmentation des revenus, par exemple, sont optimisées. L’enjeu est d’utiliser les données dans tous les aspects de l’activité de l’entreprise, tout en ayant conscience de ses limites.

Êtes-vous Data Driven ? 

La culture data driven va au-delà de la simple extraction et de l’analyse de données. Elle bouscule les modèles d’analyse traditionnels et permet d’ancrer une transformation radicale au sein des entreprises. Pour vous assurer que vous l’avez bien intégré, voici quelques questions clés à vous poser :

  • À quelle fréquence les décisionnaires examinent-ils les reportings des opérations ou de performance ?
  • Votre organisation utilise-t-elle encore les prises de décision « à l’instinct » ?
  • Qui est le responsable des données et de leur analyse ?
  • Les reportings sont-ils faciles à lire ? Faciles à comprendre ?
  • Les décideurs considèrent-ils la data légitime pour orienter leurs tâches quotidiennes ?
  • Vos collaborateurs ont-ils tous accès aux indicateurs clés de performance ?
  • Quel est le délai de retour des rapports ad hoc ? Ces rapports se basent-ils sur des tableaux de bord ?
  • L’ensemble de vos services (financier, marketing, juridiques, etc.) applique-t-il le reporting ?
  • Quelles sont les données qui ont le plus d’influence ? De combien de sources différentes proviennent vos données ?

Ces questions définissent la solidité d’une stratégie de la culture data. Elles permettent de mesurer le degré de résistance organisationnelle au changement auquel une entreprise est confrontée.

Comment devenir une entreprise Data Driven ? Les étapes

Vous l’aurez compris à ce stade, devenir une entreprise data driven est un atout considérable. En revanche, pour réussir cette transformation des étapes sont à suivre.  Elles permettent d’amorcer ce changement organisationnel en douceur.

Placer les données au cœur de la stratégie de l’entreprise 

Implémenter la donnée au cœur des enjeux est crucial. Quel que soit le secteur d’activité, la data est essentielle dans la mise en place d’une stratégie économique ou dans l’acquisition de nouveaux clients. La priorité absolue est de tirer parti de ces données afin qu’elles ne soient pas obsolètes. 

Choisir des métriques pertinentes 

La pertinence des données est le grand défi pour les entreprises data driven. Si celles-ci voient chaque jour des milliers de données transiter, elles ne sont en revanche pas toutes utiles.  L’enjeu est donc d’obtenir des données exploitables. Pour ce faire, il est nécessaire de nettoyer et de préparer les données qui permettent à l’organisation d’atteindre ses objectifs. Cette étape représente d’ailleurs 80 % du travail, les 20 autres concernent l’analyse et la synthèse des informations.

Rendre la Data flexible et réactive 

Une fois que la culture data driven est adoptée et que les métriques sont choisies, la suite logique est de définir les bons outils digitaux qui accompagneront l’entreprise dans sa gestion des données. Ils sont nombreux à ce jour à adopter une approche data driven et permettent une gestion plus intelligente des données. Ces solutions facilitent l’exploitation et le pilotage des master data, ces données prioritaires pour une entreprise.

FAQ 

C’est quoi la culture Data Driven ? 

Lorsqu’une entreprise adopte une culture data driven, toutes ses décisions sont fondées sur des métriques plutôt que sur des hypothèses et des expériences passées. Ces données clés sont utilisées à tous les niveaux de l’organisation et sont au centre de sa stratégie globale.

Comment devenir une organisation Data Driven ? 

Trois étapes sont essentielles pour devenir data driven : Collecter, Traiter et Organiser les données (en anglais, on retrouvera fréquemment ces étapes sous le terme : “E.T.L.” qui signifie : Extract, Transform, Load) afin qu’elles soient actionnables. Puis il s’agit d’utiliser ces données à bon escient. Si les possibilités du data driven sont grandes, ses limitations le sont aussi. Et enfin, l’entreprise doit les utiliser dans ses prises de décision.

Comment agir de façon Data Driven ? 

Une démarche data driven consiste à une première étape qui est de créer le cycle idéal de traitement des données pour une entreprise. L’étape suivante est de définir ses objectifs en choisissant les données pertinentes à traiter. Le dernier point relève du passage à l’action qu’implique l’analyse de la data pour en extraire les réponses aux indicateurs clés, les KPI. La bonne démarche data driven ne signifie pas collecter un gros volume de données, mais plutôt d’opter pour une stratégie efficace qui permet de réduire les données à traiter

De nos jours, devenir une entreprise data driven est un enjeu de taille. Ce processus fastidieux nécessite du temps et de l’expertise. Procéder intelligemment à ces changements organisationnels et transiter sereinement vers une culture data driven s’annonce moins risqué en se faisant accompagner par des experts du domaine. Datasulting conçoit votre nouvelle organisation basée sur les données en élaborant une stratégie qui répond en tout point à vos défis de demain. Découvrez comment faire entrer votre entreprise dans l’ère du data.

Sources :

Rédigé par

Cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse, l’exploitation et la valorisation des données depuis près de 10 ans.

1 Place Pierre Mendès France, 34170 Castelnau-le-Lez