Retour à la liste
  • Culture data
  • Culture entreprise

Tout savoir sur la gouvernance des données

06 septembre 2022

Tout savoir sur la gouvernance des données

À l’ère du Big Data, il n’est plus question de passer à côté de la gouvernance des données. Si ce phénomène a permis aux entreprises d’optimiser le pilotage de leurs activités, il a également apporté avec lui de nouvelles contraintes, techniques, réglementaires, mais aussi humaines.

Au sommaire :

  1. Qu’est-ce que la data governance ?
  2. Pourquoi la gouvernance des données est-elle si importante dans le pilotage d’une entreprise ?
  3. Qui est responsable de la data governance ?
  4. Comment mettre en place une gouvernance des données ?

Qu’est-ce que la data governance ?

La gouvernance des données est un ensemble de règles et de process qui permet l’organisation, la gestion et la protection des données d’une entreprise. Le constat est simple : les organisations brassent une quantité pharaonique de données. Si ce phénomène leur offre d’incroyables opportunités, il les contraint également de savoir parfaitement stocker, trier, analyser et exploiter ces mêmes données. 

La gouvernance des données est un travail continu et pour garantir que ce travail soit efficace, il n’y a pas de secret : instaurer une culture data. En d’autres termes, il s’agit de vous assurer que les bons interlocuteurs utilisent les bonnes data, au bon moment. 

Pourquoi la gouvernance des données est-elle si importante dans le pilotage d’une entreprise ?

La data governance permet d’améliorer la qualité de vos données et vos prises de décisions stratégiques.

Maîtriser la data

En maîtrisant vos données, vous gagnez en agilité, mais également en productivité. Dans une gouvernance de données, les collaborateurs font davantage confiance aux données disponibles et sont alors plus enclins à les utiliser au quotidien. Maîtriser la data implique de contrôler le cycle de vie d’une donnée. Ce point est crucial pour pouvoir respecter scrupuleusement les réglementations de plus en plus strictes de la data et notamment celles sur la protection des données (RGPD).

Améliorer les prises de décisions

Le principal atout de la gouvernance des données est qu’il assure aux entreprises un avantage stratégique. Quoi de plus performant pour la prise de décisions que l’accessibilité à des données correctes et cohérentes ? Grâce à la data governance, les décideurs sont en effet en mesure de :

  • Ajuster ou élaborer une stratégie commerciale ou marketing efficace, tout en l’orientant vers les bons prospects ou clients,
  • Repérer rapidement les process qui sont moins efficaces et moins rentables,
  • Cibler l’innovation vers les bons produits ou services.

La gouvernance des données implique également d’encourager les rencontres, les échanges et le travail collaboratif dans le but de définir une charte commune autour de la data.

Qui est responsable de la data governance ?

Des dirigeants aux informaticiens, de manière générale, la gouvernance des données implique plusieurs personnes. Appelées Data Bakers, elles assurent la sécurité et la qualité de la data collectée. Ces responsables gèrent également l’organisation de l’entreprise.

Chief Data Officer

Le CDO prend en charge :

  • L’animation de la stratégie de la data governance,
  • La cohérence et l’amélioration continue du process.

Le CDO est polyvalent. Il est capable à la fois de gérer la culture data d’une organisation, l’accompagnement vers un pilotage centré sur la donnée et le data management. 

Data Protection Officer

Le DPO assure la sécurité et la confidentialité des données. Il est le contact privilégié des instances réglementaires (RGPD, banque nationale, etc.). Son rôle est donc de garantir que l’utilisation de la data respecte strictement les réglementations en vigueur.

Data Owner

Le DO s’occupe de la description des données en répondant aux contraintes métiers. C’est également lui qui établit les règles d’utilisation et la validation de la data.

Data Steward

Il est le responsable du processus de contrôle de la qualité de la data. Le Data Steward vérifie que les exigences de qualité requises par une organisation soient parfaitement respectées.

Data Manager

Le DM gère au quotidien les données en suivant strictement les process définis par la gouvernance. Cette gestion implique la saisie, les modifications ou le contrôle de la data.

Data Architect

Le DA conçoit la structure technique de la gouvernance de données. C’est cette structure qui permet la collecte, le stockage et l’analyse des données.

Les grandes entreprises, à fort enjeu, ont tout intérêt à recruter ces différents profils. Les entreprises de taille moyenne ou à faible complexité peuvent, quant à elles, nommer un référent Data Governance. Celui-ci pourra ainsi servir de relais entre les différents départements, mais également de relais techniques. 

Comment mettre en place une gouvernance des données ?

La gouvernance des données doit être pensée comme une initiative stratégique pour les entreprises.

Création de la structure de data governance

Se préparer à la mise en place de la data governance consiste à appliquer une série d’actions, telles que :

  • Cartographier les données disponibles,
  • Définir les process de gouvernance informels existants,
  • Déterminer les objectifs de la gouvernance des données,
  • Former et accroître les compétences des utilisateurs finaux.

En d’autres termes, cette première étape consiste à réaliser un état des lieux du traitement de la data, désigner l’équipe responsable de la gouvernance, former l’ensemble des utilisateurs et transmettre la culture data au sein de l’entreprise.

Mise en place de la gouvernance des données

La gouvernance des données est un chantier complexe. Elle implique une transformation structurelle d’une entreprise. Pour élaborer un process efficace, vous pouvez par exemple créer un cas d’usage simple et rapide à réaliser. Celui-ci vous permettra alors de tester différentes méthodes et d’améliorer la stratégie élaborée en amont. 

Ce cas d’usage vous permettra également d’inventorier et de cartographier la data disponible. Une stratégie de gouvernance efficace nécessite en effet la définition de chaque métadonnée. Le Data Catalog est l’outil qui rassemble l’ensemble de ces métadonnées. Il conserve un inventaire de la data active avec la description et l’organisation d’ensemble de données. Il fournit également un contexte qui offre l’opportunité aux gestionnaires et aux data scientists de trouver et d’appréhender un dataset, ceci, afin d’en extraire de la valeur commerciale.

Résultat ? Une vision, un langage commun et un accès facilité à la donnée.

La gouvernance des données ne s’invente pas. Elle doit être organisée selon les besoins précis d’une entreprise. L’accompagnement par Datasulting s’inscrit dans une refonte globale de l’usage de la data. Vision, qualité, documentation, sécurité, culture data, nous proposons de co-construire votre gouvernance des données étape par étape. Découvrez en plus ici.

Cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse, l’exploitation et la valorisation des données depuis près de 10 ans.

1 Place Pierre Mendès France, 34170 Castelnau-le-Lez